Site de la maison ou a grandi Emma Hamilton, Hawarden

button-theme-womenSite de la maison ou a grandi Emma Hamilton, Hawarden

Emma Hamilton, la maitresse de Lord Nelson et la mère de sa fille, a grandi dans une petite maison au toit de chaume qui se trouvait ici. Cette maison était mitoyenne avec le Fox and Grapes, comme vous le voyez sur les photos anciennes. Elle a été démolie en 1896.

hawarden_e_hamilton_cottageEmma est née à Ness, sur la péninsule du Wirral, en avril 1765, fille de John et Mary Lyon. John est décédé deux mois plus tard et Emma a déménagé avec Mary à Hawarden où vivait sa grand-mère, Sarah Kidd.

Devenue employée de maison, Emma a travaillé quelque temps pour le chirurgien de Chester Leigh Thomas à Church House. Après être partie à Londres, elle a trouvé du travail dans une maison close de luxe. Ceci a mené à une liaison avec un aristocrate qui l’a abandonnée  quand elle a été enceinte de leur fille. L’artiste George Romney a fait maintes fois son portrait. Une autre liaison, avec Charles Greville, a fini quand il l’a transférée à son oncle, Sir William Hamilton !

hawarden_emma_hamiltonEmma et William se sont mariés en 1791. Il possédait la majorité des terres autour de Milford Haven et était ambassadeur de Grande-Bretagne à Naples, en Italie. C’est à Naples qu’Emma a rencontré Horatio Nelson. Les deux hommes et Emma ont convenu de vivre ensemble à Naples. Lord Nelson a refusé de laisser sa femme Frances y venir habiter.

Au fil des années suivantes, la liaison de Lady Hamilton avec Lord Nelson a causé de nombreux commérages ! Nombreux sont ceux qui les ont ostracisés, en particulier après sa séparation d’avec son épouse humiliée. Emma a donné naissance à leur fille Horatia en 1801, deux ans avant la mort de son mari.

hawarden_emma_hamliton_cottageAvant de mourir au service de son roi et de son pays à la bataille de Trafalgar en 1805, Lord Nelson a modifié son testament pour dire que le roi et le pays se devaient de pourvoir aux besoins de Lady Hamilton dans l’éventualité de sa mort. Cependant, les demandes d’argent de cette derniere ont été rejetées et elle a encouru de grosses dettes en essayant de maintenir son rang social. Après avoir été mise en prison pour faillite, elle est partie vivre à Calais avec Horatia, où elle est décédée en 1815.

Traduit par Catherine Jones

Code postal : CH5 3DH    Carte