Site des manoeuvres en preparation du debarquement du 6 Juin

Site des manoeuvres en preparation du debarquement du 6 Juin

amroth_exercise_jantzen_iwm_image

Des manœuvres d’une importance majeure destinées à préparer les forces armées au débarquement du 6 juin ont eu lieu le long de cette partie de la côte en 1943. Les photos que nous vous montrons ici, grâce à l’amabilité de l’Imperial Museum, sont extraites d’un film du War Office (ministère de la Guerre) que vous pouvez regarder en ligne—voir le lien ci-dessous.

Avant que les Alliés ne tentent de débarquer sur les plages de Normandie en juin 1944, il était impératif de s’exercer à débarquer  troupes et approvisionnements arrivant par mer. Une des manœuvres a eu lieu sur ces plages-ci en juillet 1943, du nom de code Exercise Jantzen. Il s’agissait en premier lieu de s’exercer à décharger des caboteurs après que la tête de pont ait été stabilisée. Pour les besoins de cette manœuvre, on présumait que la côte était déjà protégée.

Des navires ont été chargés de milliers de tonnes d’approvisionnement et équipement militaire et ont pris la mer de Tenby, Swansea et Port Talbot à destination de la côte sud-est du Pembrokeshire. Ces plages avaient été choisies en raison de leur ressemblance à celles de Normandie. Comme le 6 juin, ces plages étaient subdivisées en secteurs. Pendant ces manœuvres de 13 jours, 16 230 tonnes d’approvisionnements ont été débarquées. Cela peut sembler beaucoup, mais c’était considérablement moins que les 23 400 tonnes prévues.

amroth_exercise_jantzen_iwm_film_image

Les habitants ont été bannis de ces plages pendant les manœuvres et la police a imposé un couvre-feu. Plusieurs voies ont été créées au bulldozer, sur les rives naturelles de gravier qui longent la plage d’Amroth. Cela a affaibli les défenses locales contre la mer et, finalement, le gouvernement a apporté son aide au financement de digues et de brise-lames. Pendant des années, on pouvait voir un navire de débarquement abandonné sur la plage d’Amroth, jusqu’à ce qu’il disparaisse sous le sable.

Les Alliés ont beaucoup appris d’Exercise Jantzen, y compris bon nombre des défauts de déchargement de l’équipement de débarquement des navires et barges échoués. Il est possible que ces échecs aient prouvé aux autorités militaires que le moyen le plus efficace de débarquer troupes et approvisionnements sur une tête de pont stabilisée était de construire un port artificiel. En fin de compte, c’est ce qui s’est passé en Normandie, avec la construction de Port Winston à Arromanches. Certaines sections de ce port « Mulberry » ont été testées à Conwy et construites sur divers sites en Grande-Bretagne.

Selon la légende locale, le Premier ministre Winston Churchill était parmi les spectateurs intéressés qui ont été témoins d’Exercise Jantzen et il a pris le thé dans un hôtel local.

Avec tous nos remerciements à Adrian Hughes, Mark Harvey et Jason Lawday et l’ensemble du IWM. Traduit par Catherine Jones

Exercise Jantzen film on IWM website (IWM catalogue number DRA 711)

button_tour_cycle_network-4-fr button_nav_5F-WENavigation next button